Accueil > Téléfilms > La tueuse caméléon

 

La tueuse caméléon

A2 / Josée Dayan / 2017

>> Geneviève Sellier  

Publié le vendredi 24 février 2017



La tueuse caméléon, réalisé par Josée Dayan pour France 2
Scénario : Sylvain Saada, d’après une idée originale de Catherine Rambert
Avec Catherine Frot, Jeanne Balibar, Julie Depardieu, Jacques Spiesser

Faut-il voir dans La tueuse caméléon, diffusé sur France 2 le 17 février 2017, la preuve de la déliquescence actuelle du format téléfilm sur les chaînes publiques, où il a été longtemps socialement novateur et esthétiquement ambitieux ?

Cette histoire de tueuse qui prend la place de ses victimes après les avoir choisies suffisamment isolées pour que personne ne s’aperçoive de leur disparition, témoigne surtout de la paresse conjuguée du scénariste (Sylvain Saada) et de la réalisatrice qui s’est visiblement contentée de recruter un casting prestigieux (Catherine Frot, Jeanne Balibar, Julie Depardieu) et de choisir un décor agréable à regarder (Marseille par beau temps). L’intrigue est totalement vide de tout enjeu social, psychologique ou même policier. Les actrices (et aussi les acteurs) sont en roue libre…

Mais comme une intrigue, même (surtout) totalement creuse, charrie forcément des stéréotypes, on pourra remarquer ici celui de la criminalisation des relations entre femmes : une femme qui se lie à d’autres femmes ne peut le faire que pour des motifs pervers, voire criminels… L’imagination collective (ici bien aidée par le scénariste) est toujours prolifique pour associer les relations entre femmes aux pires desseins…

La seule femme valorisée est celle qui est entourée d’hommes, l’inspectrice incarnée par Jeanne Balibar. Et elle fera de la poursuite de cette tueuse son affaire personnelle : c’est tellement plus jouissif de voir les femmes se combattre et se détruire entre elles…

C’est désolant de constater que le financement confortable dont a sans doute profité ce téléfilm aboutit à un tel néant qui plus est profondément misogyne… Le mépris des chaînes et des professionnels de la télévision pour le public (dont on sait qu’il est majoritairement féminin pour la fiction télévisée) atteint ici des sommets ! Il nous reste à souhaiter que le renouvellement des générations ait lieu aussi dans la réalisation télévisuelle…

grr générique


0 commentaire

Polémiquons ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.